Archive for: septembre 2019

IJAMBO RISHIKIRIJWE NA NYAKWUBAHWA UMUSHIKIRANGANJI W’AGATEKA KA ZINA MUNTU, IMIBANO N’ITERAMBERE RIDAKUMIRA KU MUNSI MPUZAMAKUNGU WAHARIWE ABAGEZE MU ZABUKURU, UMWAKA W’IBIHUMBI BIBIRI NA CUMI N’ICENDA

Nyakubahwa Umushikiranganji w’Agateka ka Zina Muntu, Imibano n’Iterambere Ridakumira Martin NIVYABANDI igihe yariko arasoma itanga rijanye no guhimbaza umunsi Mukuru Mpuzamakungu wahariwe abageze muzabukuru (Photo par Elie HARINDAVYI)

  1. Umunsi Mpuzamakungu wahariwe Abageze mu Zabukuru wama uhimbazwa Igenekerezo rya mbere Gitugutu, uko umwaka utashe, mu ntumbero yo gushimangira ico Abageze mu Zabukuru batumariye twongera turabira hamwe ingorane bagiye barahura m’ubuzima.
  2. Ngaha mu Gihugu cacu, twashimye guhimbaza uwo musi mukuru ku civugo kivuga giti: « DUSHIGIKIRANE, TWIRINDE IKUMIRANA RIFATIYE KU MYAKA».
  3. Muti none Leta y’Uburundi yoba imaze gukorera iki abo bakurambere bacu? Haramaze gufatwa ingingo atari nke zo gushigikira abageze mu zabukuru, aha twovuga nk’izi zikurikira:
  • Kugiriranira amasezerano n’ibigo canke amashirahamwe yitaho abageze mu zabukuru, ivyo bikaba bituma tubaha agafashanyo (subsides) ku mwaka ku mwaka tutibagiye kubarihira amatara n’amazi ndetse n’ugufasha kugira ngo imfashanyo zivuye hanze zigenewe abageze mu zabukuru zibashikire atakirinze gutangwa;
  • Kugendera ivyo bigo tukabironsa ibipfungurwa n’ibindi bintu vya nkenerwa;
  • Kuvuza k’ubuntu ba ntahonikora bageze mu zabukuru;
  • Kutegekaniriza kazoza no kuvuza abageze mu zabukuru bahora ari abakozi ba Leta.
  1. Mu mwaka w’ibihumbi bibiri na cumi na kabiri (2012), Leta yarashizeho politike y’igihugu ijejwe gukingira no gutegekaniriza kazoza abenegihugu, aho tukabamenyesha ko n’umugambi ndetse n’ikigega (FAPS) bijanye bimaze gushigwaho. Ivyo navyo bikaba bijejwe kwitaho ubwa mbere abatishoboye, abageze muzabukuru nabo nyene badasigaye inyuma.
  2. Aha ntitwokwibagira kandi kuvuga icigwa cagizwe n‘Abafurera Bene Yozefu kijanye n’ugutororokanya ivyo abageze mu za bukuru bakenera mu buzima bwabo. Ico cigwa carashikirijwe icese ku mwaka uheze nk’aya mango, aho ndetse twaciye dufundikira hamwe ibikorwa nyamukuru twokora mu mwaka wose uhereye ico gihe gushika umusi tuzohimbariza uwundi musi mukuru wagenewe abakurambere bacu.  Ni naco gituma hategekanijwe uruganda rwo kurabira hamwe ivyaranguwe muri uyu mwaka uheze hisunzwe ivyo bikorwa vyari vyategekanijwe.
  3. Twagire kandi tuvuge ko iruhande y’ico cigwa, bisabwe na Leta y’Uburundi, habaye kandi icigwa co kuraba ko ibigo bishinzwe gutegekaniriza kazoza abakozi ba Leta vyoraba ingene ukubaho ku banywanyi bavyo kwokwisununura. Si ivyo gusa, bisabwe na Nyenicubahiro Umukuru w’igihugu cacu Petero NKURUNZIZA, haheruka gushigwaho umugwi ujejwe kurabira hamwe ingene abagezi muza bukuru bose bo mu gihugu cacu bovuzwa k’ubuntu, tukaba turindiranye igishika ibizova muri uwo mugwi.
  1. Naho tudondaguye ibitari bike Leta ikorera abageze mu zabukuru, ntitwokwirengagiza kandi ko hakiriho abakurambere atari bake bugarijwe n’ibibazo bitandukanye aha ndetse hakaba hariho n’abo duherutse gukura mw’ibarabara bari babeshejweho n’ugusegerereza. Leta y’Uburundi yiyemeje kubandanya ikora ukwo ishoboye kugira ngo buke buke abageze mu zabukuru bagende bagira akarusho, aha tukaba twemeza tudakekeranya ko inyishu ya mbere ibereye iri muri ca gikorwa co gushigikirana mu kibano catangura ubwa mbere mu gihugu cacu mu kwezi kwa mukakaro mu mwaka w‘2017.
  2. Ngaha mu gihugu cacu, uwo munsi uzohimbazwa ku munsi wa kabiri, igenekerezo rya 01 gitugutu, mu ntara ya Muramvya muri Komine Rutegama. Kakazoba ari akaryo keza ko gushigikira abageze mu zabukuru batishoboye kurusha abandi bazoba batowe n’abajejwe intwaro aho ndetse hazoca hashikirizwa n’ivyaranguwe bikomoka ku migambi n’ibikorwa vyatunganijwe hisunzwe ya  matohoza yagizwe n’umuryango w‘abafurera “BENEYOZEFU“ bashigikiwe n’ishirahamwe “Solidarité Mondiale“ kubijanye n’ivyankerwa vya misi yose kubageze mu zabukuru.
  3. Ku bageze mu za bukuru mwese, turabipfurije umunsi mukuru mwiza!!

DECLARATION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE MINISTRE DES DROITS DE LA PERSONNE HUMAINE, DES AFFAIRES SOCIALES ET DU GENRE A L’OCCASION DE LA CELEBRATION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DES PERSONNES AGEES, EDITION 2019

Martin NIVYABANDI, Ministre des Droits de la Personne Humaine, des Affaires Sociales et du Genre lors de la lecture de la déclaration à l’occasion de la Célébration de la Journée Internationale des Personnes Agées

  1. La Journée Internationale des Personnes Agées est célébrée chaque année le 1er Octobre afin de reconnaître les contributions des Personnes Agées et d’examiner les problèmes qui affectent leur vie.
  2. Le thème retenu au niveau national est «  UNISSONS-NOUS  POUR UNE PROTECTION SOCIALE  DE TOUS LES AGES ».
  3. Dans le cadre justement de cette protection, tout en n’étant pas exhaustif, les mesures suivantes ont été prises par le Gouvernement du Burundi :
  • La signature des conventions de partenariat avec les Centres et Associations œuvrant en faveur des personnes âgées avec comme corollaire l’octroi des subsides annuelles, le paiement des factures de l’eau et de l’électricité et l’exonération des biens et services destinés à cette catégorie en provenance de l’étranger ;
  • Visite et distributions des vivres et non vivres à ces centres et associations ;
  • L’assistance médicale aux personnes âgées vulnérables ;
  • La pension ainsi que la carte mutuelle de la fonction publique sont accordées aux retraités, etc.

4. Aussi, au cours de l’année 2012, notre Gouvernement s’est doté de la Politique Nationale de Protection Sociale et une stratégie nationale pour sa mise en œuvre est déjà en place de même que le Fonds d’Appui à la Protection Sociale « FAPS ». Cette Stratégie et ce fonds accordent une attention particulière aux groupes vulnérables en général et aux personnes âgées en particulier.

5. Notons également   que six stratégies envisageant la protection et les activités d’accompagnement en faveur des Personnes Agées ont été arrêtées le 1er octobre de l’année passée et cette année, on aura l’occasion d’évaluer les réalisations y relatives au moment des cérémonies marquant la présente journée.

6. En plus de l’étude de faisabilité pour les soins de santé gratuits au profit de toutes les personnes âgées qui a été commanditée par le Gouvernement du Burundi, ce dernier a déjà aussi recommandé aux institutions de sécurité sociale de voir dans quelle mesure améliorer la pension liée à la retraite.

7. Malgré toutes ces mesures prises par le Gouvernement, nous sommes sans ignorer qu’il y a des personnes âgées qui se trouvent encore dans des conditions très critiques et d’autres qui viennent d’être retirés de la rue. Pour toutes ces difficultés que rencontrent les personnes âgées, le Gouvernement du Burundi s’engage à ne ménager aucun effort dans la limite des moyens à sa disposition en vue de toujours leur prêter mains fortes et nous sommes convaincus que le premier remède viendra de cette solidarité locale qui a été lancée au mois de juillet 2017.

 8. Dans notre pays, cette journée sera célébrée le mardi, 01er  octobre 2019 dans la Province de Muramvya, Commune Rutegama où il sera question d’appuyer et d’assister en vivres et non vivres  les personnes âgées vulnérables identifiées et procéder également à l’évaluation des réalisations qui ont été faites durant l’année écoulée par rapport aux six stratégies arrêtées, résultant de la restitution de l’étude sur les besoins des personnes âgées réalisée par la Congrégation des Frères « BENEYOZEFU » avec le soutien de l’Organisation Solidarité Mondiale.

9. Bonne fête à toutes les personnes âgées !!