28 mai 2022

94,4% : Réalisations du 3ème trimestre de l’exercice 2021-2022

C’est ce qui a été dit par Hon. Imelde SABUSHIMIKE, Ministre de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre ce vendredi le 6 mai 2022 à Bujumbura lors de la conférence de presse sur les grandes réalisations du 3ème  Trimestre  2021-2022.

Elle a porté à la connaissance du public que le Ministère de  la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre va multiplier les efforts en offrant des services de qualité à ses bénéficiaires.

Elle a félicité le personnel de son Ministère pour les efforts  conjugués et l’a encouragé de redoubler d’efforts pour que les activités planifiées au cours de toute l’année 2021-2022 soient réalisées à plus de 100%.

Hon. Imelde SABUSHIMIKE a dit que le Ministère de  la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre mène ses activités à travers trois grands axes fondamentaux à savoir : i) la protection sociale, ii) la promotion des droits  humains et iii) la promotion de la femme et l’égalité du genre.

Hon. Imelde SABUSHIMIKE, Ministre de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre (Photo par Elie HARINDAVYI)

Elle a indiqué que le cabinet assure la coordination de toutes les actions à mener où elle a accordé 167 audiences au public, 5 aux partenaires ainsi que ses participations aux 31 séances d’ouverture de différentes réunions et descentes de suivi sur terrain. 

  1. En matière de la Protection Sociale, elle a dit que tant d’actions ont été réalisées. Elle précisé que le ministère est fier d’avoir :
  • « 5.654 Malades vulnérables qui ont été assistés sur 2000 prévus
  • 6 000 personnes âgées qui ont accès aux soins et services de santé
  • Suivi du processus de ratification des Protocoles à la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples relatifs aux Personnes Agées et Personnes Handicapées par le Parlement
  • 1500 ménages des victimes de catastrophes et autres groupes vulnérables qui ont été assistés en vivres et non vivres sur 2500 prévus
  • 150 personnes vivant avec handicap qui ont été formées en de coupe-couture, soudure-électricité et boulangerie sur 150 prévues
  • Appuyés en subsides 67 centres résidentiels
  • Pour ce qui est du Renforcement de la Protection de l’enfance, nous avons reçu 2 199 appels reçus sur 750 et nous avons orienté ou référé vers les services d’écoute 89 appels sur 63 appels prévus,
  • Dans l’Orphelinat Officiel de Bujumbura (OOB), nous prenons en charge 37 enfants orphelins, nous avons accueilli 3 enfants et 18 enfants ont été adoptés au niveau international.
  • 9 orphelins qui suivent une formation préscolaire, 9 scolaires et 1 académique.
  • Pour ce qui concerne l’appui aux familles ayant mis au monde les triplets, nous avons assisté 88 Familles sur 12 prévues,  en lait nativa, en kit pour bébé ainsi qu’en aliments pour nourrissons et leurs mamans en vivres et non vivres, dont 8 nouveaux cas et 80 Anciens cas.
  • Nous avons accueilli et assisté en nourriture, soins médicaux et logement 873 enfants retirés de la rue et réinséré 499 enfants en situation de rue.
  • Nous avons visité et appuyé en matériel scolaire 45 familles d’accueil des enfants en situation de rue.
  • Pour ce qui est du renforcement de la coordination et le suivi-évaluation du secteur de la protection sociale, nous avons organisé 18 réunions statutaires des comités communaux sont tenues (1réunion/province)
  • Dans l’opérationnalisation du système d’accès universel aux soins de santé de base, nous avons mené 3 séances de sensibilisations pour la mise en place des sections mutualistes dans les communes de Mukike, Nyabiraba et Bukinanyana.
  • Nous avons pu recouvrir 334 775 390 Fbu lors des descentes de recouvrement organisé auprès du Ministère des Finances, des Organismes de Sécurité Sociale, des Organismes d’assurances commerciales (FAPS).
  • Nous avons Organisé 5 séances d’échanges et de mobilisation à l’endroit des représentants du secteur public, secteur privé, des confessions religieuses et autres partenaires potentiels sur les effets multiplicateurs du financement de la protection sociale où 826 personnes ont été touchées dans les province de Bubanza, Rumonge, Muramvya, Muyinga et Cankuzo.
  • Au niveau l’INSS, nous avons affiliés 949 patrons pêcheurs et immatriculés  811 pêcheurs. Nous avons fait un recouvrement de 99.120.598Fbu  de cotisations dans ce secteur.
  • Lors des procédures de recouvrement forcé des arriérés en cotisations et majorations de retard pour les employeurs débiteurs, un montant de 871.255.422 Fbu d’arriérés a été recouvré.
  • Nous avons organisé 2 séances de sensibilisation et d’information des employeurs et des travailleurs sur leurs droits et obligations à Buganda-Cibitoke, et à Ruyigi.
  • Au niveau de la MFP, nous avons produit 38777 cartes biométriques.
  • Nous avons ouvert l’Agence de la MFP à Cibitoke ainsi que l’ouverture du guichet et pharmacie de la MFP à l’Hôpital de Mivo en province de Ngozi.
  • Nous avons mené 18 séances de sensibilisation à l’endroit des responsables des services publics sur la prévention des risques professionnels en milieu du travail. (ONPR)
  • Les textes règlementaires de l’ONPR, de l’INSS, de la MFP et du SEP CNPS ont été revisité et les projets de lois,  décrets et ordonnances y relatifs sont en cours de validation par les instances habiletés dans le cadre des reformes du secteur de la Protection sociale pour les adaptés au Code de la Protection sociale et à la nouvelle loi récemment promulgué par le Chef de l’Etat sur le secteur Public.
  • Au niveau du CNAR, nous avons consulté 1019 nouveaux et anciens cas de patients
  • Nous avons rééduqués 2528 passages des patients
  • Nous avons effectué 7509 séances de kiné-physiothérapie
  • Nous avons corrigé 561 nouveaux et anciens cas des enfants avec pieds bots
  • Nous avons effectué 1037 actes de corrections orthopédiques
  • Nous avons produit 833 appareils de mobilités et nous prenons en charge 118 patients dans ce centre.
  • Au niveau du CNRSP, nous sommes en train de former en métiers 135 jeunes vivant avec handicap pour le deuxième trimestre scolaire 2021-2022.
  • Dans le cadre d’Assister les jeunes vivant avec handicap en soin de santé et matériel de locomotion, nous avons soigné 480 cas soignés dont 360 au CNRSP Siège et 120 Cas à l’Antenne Ngozi.
  • Au niveau du Projet « MERANKABANDI », 6000 bénéficiaires ajoutés ont reçu leurs transferts monétaires et 42575 bénéficiaires ont été renforcés sur différents modules de changement de comportement.
  • Suivi du processus de ratification de l’accord de don de de 150 millions de dollars pour  l’extension projet MERANKABANDI II intitulé « Projet d’Appui aux Filets Sociaux Productifs et Emplois au Burundi » avec une couverture nationale sur toutes les collines du pays. L’accord de don du projet  été ratifié par SE Monsieur le Président de la République ».

 

Hon. Imelde SABUSHIMIKE, Ministre de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre (photo par Elie HARINDAVYI)

2. En matière de la promotion et respect des droits humains, elle a dit ceci :

  • « Nous avons produit un draft du 1er rapport périodique sur la Charte Africaine des Droits et du Bien Être de l’Enfant.
  • Nous avons sensibilisé 72 personnes dont 37 hommes et 35 femmes sur la Politique Nationale des Droits de l’Homme de 2018-2027 et son Plan d’Action 2018-2023.
  • Nous avons assisté 8 victimes de violations des droits de la personne humaine
  • Nous avons aussi produit 1 rapport trimestriel sur la situation des droits de l’homme au Burundi.
  • Nous avons produit et diffusé 6 émissions sur « Agateka ka zina muntu » à la Radio Nationale du Burundi.
  • 12 articles sur les droits de l’homme ont été produits et publiés dans le journal officiel Le Renouveau et Ndongozi ».

 En matière de la promotion de la femme et l’égalité du genre, Imelde SABUSHIMIKE a dit :

  • « Nous avons appuyé 900 femmes et 600 filles pour la réalisation des activités génératrices de revenus dans les provinces de Gitega, Muyinga, Ruyigi, Mwaro, Ngozi et Kayanza.
  • Nous avons organisé l’ouverture officielle de la Banque d’Investissement et de développement de la Femmes (BIDF) et effectué 2 descentes de suivi de son fonctionnement
  • Pour la première fois dans l’histoire de notre Ministère, nous avons organisé 2 ateliers de formation de 100 personnes sourdes- muettes sur la lutte contre les Violence Sexuelles et celles Basées sur le Genre
  • Nous avons aussi formé 15 formateurs du centre d’excellence sur l’organisation et la gestion d’une bibliothèque.
  • Dans le centre HUMURA, nous avons arrêté 30 présumés auteur de violence sexuelles et basées sur le genre et nous avons accompagnée juridiquement et psychologiquement 192 victimes des VSBG. Nous avons pu réconcilier 56 couples et nous assistons 47 victimes hébergées au centre, tandis que 740 personnes ont été nourries.
  • Nous avons distribué des kits de réinsertion aux 301 victimes des VSBG.

Suivi du dossier de l’opérationnalisation du Centre Humura de Rumonge  pour la recherche du personnel de centre et le budget y relatif

Participation de la République du Burundi à la CSW via la délégation conduite par le Ministère en charge du genre, grande réunion Mondiale  annuelle dans la condition de la femme au mois de Mars 2022 ».

  1. Et en matière de communication Hon. Imelde SABUSHIMIKE a dit :

–   « Nous avons publié sur le site web du Ministère 198 articles;

–  2.764 Tweets ont été postés avec 4.994 qui suivent nos tweets et le Ministère suit 165 personnes ;

–  2,1 k d’amis suivent des informations publiées sur Facebook du Ministère ;

–  Des groupes Whatsapp d’information aux cadres et à tout le personnel du Ministère ont été créées et mise en œuvres ».

Elie HARINDAVYI

Le Coordonnateur de la Cellule de Communication et d'Information du Ministère des Droits de la Personne Humaines, des Affaires Sociales et du Genre

Voir tous les articles de Elie HARINDAVYI →