23 octobre 2021

Plus de 96% des réalisations trimestrielles : une note satisfaisante

Hon. Imelde SABUSHIMIKE, Ministre de  la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre a indiqué que son Ministère a pu réaliser les activités inscrites au plan d’action du premier trimestre 2021 à 96.06%. Une note satisfaisante pour elle.  C’était lors de l’évaluation des réalisations du 1er trimestre tenu à Gitega ce vendredi 8 octobre 2021.

Hon. Imelde SABUSHIMIKE, Ministre de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre lors de la lecture du bilan trimestriel à Gitega 8 octobre 2021 (Photo par Elie HARINDAVYII)

En présentant le bilan, la Ministre Imelde SABUSHIMIKE a dit ce qui suivent :

  1. Introduction

Comme l’indique son appellation, le Ministère de  la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre mène ses activités à travers trois grands axes fondamentaux à savoir  i) la protection sociale, ii) la promotion des droits  humains et iii) la promotion de la femme et l’égalité du genre.

Le cabinet assure la coordination de toutes les actions à mener.  

Profil des participants (Photo par Elie HARINDAVYI)
  1. En matière de la Protection Sociale, tant d’actions ont été réalisées. Nous sommes fiers d’avoir assisté :

 3 147 Malades vulnérables ont été assistés sur 2000 prévus

  • 27 centres et associations sur 30 prévus jusqu’au mois de septembre ont été appuyés au cours du mois d’Août
  • 67centres résidentiels dans 130 identifiés ont été appuyés sur 15 centres résidentiels prévus,
  • Pour ce qui est du Renforcement de la Protection de l’enfance, nous avons reçu 2 576 appels reçus sur 750 et nous avons orienté ou référé vers les services d’écoute 102 appels sur 63 appels prévus,
  • Dans l’Orphelinat Officiel de Bujumbura (OOB), nous prenons en charge 41 enfants orphelins sur 40 prévus. Nous avons accueilli 1 enfant nouveau sur 2 prévus
  • 20 orphelins sur 25 prévus suivent une formation préscolaire, scolaire et académique. Parmi eux, 9 suivent la formation préscolaire, 10 suivent la formation scolaire et 1 qui suit la formation académique.
Profil des participants (Photo par Elie HARINDAVYI)
  • Pour ce qui est de l’adoption au niveau national et international des enfants déclarés abandonnés, 2 enfants sur 2 prévus sont adoptés au niveau international et 4 sur 3 prévus ont été adoptés au niveau national.
  • Au niveau du renforcement des capacités des membres du FONEB au niveau national, 36 enfants membres du bureau du FONEB ont été renforcés.
  • Pour ce qui concerne l’appui aux familles ayant mis au monde les triplets, nous avons assisté 21 Familles sur 12 prévues,  en lait nativa, en kit pour bébé ainsi qu’en aliments pour nourrissons et leurs mamans en vivres et non vivres, dont 7 nouveaux cas et 14 Anciens cas.
  • Pour ce qui est du renforcement de la coordination et le suivi-évaluation du secteur de la protection sociale nous avons organisé 119 réunions statutaires des comités communaux sont tenues (1réunion/commune)
  • Dans l’opérationnalisation du système d’accès universel aux soins de santé de base, nous avons créé et appuyé 3 sections mutualistes dans les province de Bubabnza, Cibitoke et Rumonge,
  • Nous avons organisé un atelier d’évaluation de la stratégie de la graduation et de pérennisation des acquis du Projet « MERANKABANDI ». 53 118 ménages ont été formés pour le changement de comportement et 1396 ménages des Batwa ont eu des semences sélectionnées.
  • En ce qui est de la Sécurité sociale, nous avons adaptés les textes réglementaires de l’INSS au Cade de Protection sociale,  
  • Nous avons révisé le règlement de cette entreprise pour l’harmoniser avec les nouveaux textes légaux et réglementaires.
  • Nous avons organisé une séance de sensibilisation des transporteurs en vue de leur affiliation à l’INSS.
  • Nous avons identifié 54 patrons pêcheurs et les a affiliés à l’INSS,
  • Nous avons immatriculé 324 pêcheurs,
  • Nous avons introduit en justice 5 dossiers sur les fraudes de documents de demande de prestations.
  • Dans le but de réduire le nombre d’Accidents de Travail (AT) et de Maladies Professionnelles (MP), nous avons effectué des visites dans des entreprises pour se rendre compte de l’état de prévention des Risques Professionnels et pour sensibiliser et former sur les lieux de travail, ainsi, 8 entreprises de Bujumbura et 12 entreprises du ressort des agences (à raison de 2 entreprises par agence) sont visitées,
  • Au niveau de la mutuelle de la fonction publique, nous avons organisé 4 séances régionales de sensibilisation des administrateurs communaux et des présidents des conseils communaux pour le recouvrement des arriérés envers les organismes de sécurité sociale.
  • Nous continuons avec la production et l’opérationnalisation des cartes biométriques où actuellement 45 492 cartes biométriques produites et distribuées,
  • Pour ce qui est du renforcement de la disponibilité permanente des médicaments, 38 officines de la MFP sont approvisionnées en médicaments.
  • Nous avons visité 21 pharmacies et 20 guichets de la MFP pour évaluer le niveau de collaboration et s’assurer de la qualité d’accueil réservée aux assurés de la MFP.
  • A l’ONPR, nous avons élaboré le plan stratégique 2022-2027 l’ONPR a été élaboré et a été adopté par le Conseil d’Administration moyennant quelques corrections de fond et de forme en date du 29 septembre 2021
Profil des participants  (ifoto na Elie HARINDAVYI)
  1. En ce qui est de la Réintégration socio-économique des sinistrés :
  • Nous avons identifié 16 groupements de personnes vulnérables des sinistrés et les communautés à appuyer particulièrement en Activités Génératrices de revenus (AGR) dans les province de Makamba, Ruyigi, Karusi, Kirundo et Cibitoke,
  • Nous avons identifié 2000 ménages à appuyer en AGR dans les provinces de Bujumbura, Rumonge, Makamba et Rutana.
  • Dans les provinces de Ngozi, Gitega et Muyinga, 300 personnes errantes dans la rue sont identifiées.
  • Pour ce qui concerne l’identification des terres d’accueil pour tous les sans terre ni référence et les victimes de catastrophes Naturelles, nous avons identifié 1223 ha dans les provinces de Muyinga, Makamba, Rumonge, Cibitoke, Bujumbura, Bubanza.
  • Nous avons identifié 138 ménages ont été identifiées à Rumonge, Makama et Rutana pour obtenir les lettres de sécurisation foncière,
  • Nous avons identifié 150 parcelles des terres agricoles disponibles dans les VRIs et aux alentours dans les provinces de Makamba, Cibitoke, Bubanza, Cankuzo, Rumonge et Muyinga
  • Nous avons produit 1 rapport provisoire sur l’état des lieux des maisons nyakatsi,
  • Nous avons identifié 300 ménages des personnes sinistrées à accéder à l’habitat décent, en provinces Gitega, Makamba, Kirundo, Ruyigi, Muyinga, Ngozi
  • Nous avons identifiés 400 ménages à appuyer en vivres pour les habitants des VRI, des sites de réinstallation des personnes victimes des catastrophes naturelles et à la communauté en contre partie aux activités de développement (HIMO), travail contre nourriture
  • Nous avons mis en place une base des données des personnes déplacées à l’interne,
  1. En matière de la promotion des droits humains,

En ce qui est du respect des droits de la personne humaine et à la promotion de la bonne gouvernance politique, nous devons produire les rapports initiaux et périodiques de mise en application des Conventions des droits de l’homme ratifiés par le Burundi.

Le 1er rapport périodique sur le Pacte International relatif aux Droits Economiques, Sociaux et Culturels est produit, il a été pré-validé le 29 septembre à Muramvya-Bugarama.

Concernant le renforcement en capacités des acteurs étatiques et non étatiques sur la Politique Nationale des Droits de l’Homme 2018-2027 et son plan d’actions 2018-2023, 70 acteurs sont renforcés sur 60 prévus,

Pour Assurer une formation en droits de la personne humaine aux citoyens, 70 personnes sur 60 prévus ont été formées en droits humains,

Nous avons assisté judiciairement 18 victimes de violations des droits de la personne humaine sur 13 prévues.

Nous avons identifié, organisé, créé 4 clubs des jeunes pour une bonne appropriation des instruments internationaux de droits de l’homme, dans les provinces de Gitega et de Muramvya,

Nous avons effectué 18 descentes dans les lieux de détention et 64 détenus ont été libérés,

Nous avons diffusé à la RTNB et sur les médias sociaux : Mashariki TV, Isanganiro TV et Humuriza TV, 2 documentaires sur les réalisations de la DGDH dans le cadre du monitoring.

  1. En matière de la promotion de la femme et l’égalité du genre,

 1 atelier d’adaptation de la Base de Données Nationale Genre en fonction des changements des institutions sectorielles et superstructures a été tenu,

  • .Nous avons organisé une journée porte-ouverte sur la Résolution 1325 et 1 atelier préparatoire de cette journée a été tenu.
  • En matière de Promotion économique équitable des femmes et des hommes afin de contribuer à un développement durable, 63 groupements ont été accompagnés dans le cadre de l’élaboration des projets à soumettre à la BIDF dans les différentes provinces du pays,
  • Nous avons appuyé 108 victimes des violences sexuelles et basées sur le genre,
  1. En matière de communication
  • La stratégie de communication avec plan opérationnel a été adoptée ;
  • 123 articles ont été publiés sur le site web du Ministère ;
  • 263Tweets ont été postés avec 3.673 qui suivent nos tweets et le Ministère suit 162 personnes ;
  • 1 765 amis suivent des informations publiées sur Facebook du Ministère ;
  • Des groupes Whatsapp d’information aux cadres et à tout le personnel du Ministère ont été créées et mise en œuvres

Facteurs de réussite

D’une manière générale, les activités planifiées au cours de  ces 3 mois de l’exercice 2021-2022 ont été réalisées à plus de 96.06%.

Conclusion

 En conclusion, nous aimerions porter à la connaissance du public que le Ministère de  la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre va multiplier les efforts en offrant des services de qualité à nos bénéficiaires.

Nous félicitons le personnel de notre Ministère pour  les efforts  conjugués  et nous l’encourageons de redoubler d’efforts pour que les activités planifiées au cours du premier trimestre et même au cours de l’année 2021-2022 soient réalisées à plus de 100%.

Elie HARINDAVYI

Le Coordonnateur de la Cellule de Communication et d'Information du Ministère des Droits de la Personne Humaines, des Affaires Sociales et du Genre

Voir tous les articles de Elie HARINDAVYI →