Secrétariat Permanent

Le Service Central  Statistique

Sous l’autorité hiérarchique du  Secrétaire Permanent,  le Service Central  Statistique  a pour activités de :

  • Collecter, traiter, analyser, centraliser, diffuser, et archiver les données statistiques produites dans différents services du ministère ;
  • Administrer la base des données statistiques relatives aux différents domaines d’intervention du Ministère ;
  • Etablir des rapports périodiques sur les statistiques du Ministère à l’ intention du Cabinet du Ministre avec copie à l’ISTEEBU ;
  • Produire et transmettre à l’ISTEEBU, au plus tard le 31 janvier de l’année suivante, un rapport sur l’état d’exécution du plan d’activités statistiques de l’année écoulée ;
  • Elaborer et transmettre à l’ISTEEBU un avant plan de travail statistique annuel de l’année suivante au plus tard le 30 juin de l’année en cours ;
  • Organiser des séances de renforcement des capacités des cadres du ministère en matière des  statistiques ;
  • Produire, diffuser et publier un annuaire statistique ;
  • Participer aux réunions ou ateliers de formation qui seront organisés en matière des statistiques.

Le Ministère des Droits de la Personne Humaine, des affaires Sociales  est désormais en linge 

Felix NGENDABANYIKWA, Secrétaire Permanent au Ministère en chargé des droits humains (Photo par Adolphe GAKIZA J. Petit)

 

Le Ministère des Droits de la Personne Humaine, des Affaires Sociales et du Genre vient d’améliorer la communication en mettre au grand jour toutes ses réalisations.

Cela a été déclaré par Monsieur Felix NGENDABANYIKWA, Secrétaire Permanent dudit Ministère, lors de l’ouverture d’une retraite des cadres chargés de la communication, dans le cadres de l’élaboration d’une stratégie de communication du ministère, tenue à Gitega en date du 19 au 20 juillet 2018.

Il a précisé que le ministère a mis en place une Cellule de Communication et d’Information qui a comme objectif principale d’assurer une meilleure visibilité.

Il a mentionné que la Stratégie de Communication à élaborer figure parmi les principales missions de ce ministère  qui sont fixées par le décret n° 100/57 du 04 avril 2016 portant les missions, l’organisation et le fonctionnement du Ministère des Droits de la Personne Humaine, des Affaires Sociales et du Genre.

C’est notamment la sixième mission d’établir régulièrement l’évolution de la situation des droits de la personne humaine et de développer une stratégie de communication conséquente.

Il a en outre ajouté que le ministère va adopter la stratégie e faire une large diffusion aux différents media en utilisant des media tant classiques que sociaux.

Martin NIVYABANDI, Ministre en charge des droits humains au Burundi lors des travaux de groupes durant la retraite à Gitega (Photo par Elie HARINDAVYI)

Monsieur Felix NGENDABANYIKWA, a dit qu’il est satisfait des avancées significativesabouties en matière de communication, d’autant plus que le ministère possède un site web fonctionnel dont le lien est www.droitshumains.gov.bi.

Il a ajouté que le ministère va se distinguer en créant des comptes sociaux  Twitter, Facebook,… ainsi que la mise en place d’un numéro Whatsapp qui sera fonctionnel très prochainement.

Ce numéro aidera le ministère à lutte contre les rumeurs et fausses informations délivrées au public, aux partenaires et aux bénéficiaires du Ministère, ajoute-t-il.

Le Secrétaire Permanent au Ministère des Droits de la Personne Humaine, des Affaires Sociales et du Genre a dit que, pour réussir, on a mis en place  une Cellule de  Communication et d’Information(CCI) par l’ordonnance N° 225.01/297 du 13 mars 2018 et même une équipe de six membres dont un Coordonnateur qui s’occupe quotidiennement des activités de communication et d’information.

Les participants lors des travaux de groupes durant la Retraite à Gitega (photo par Boniface NDAYIRAGIJE)

Il a accentué sur l’importance de la stratégie de communication du ministère qui est le renforcementdu mécanisme de recevabilité, de visibilité et de crédibilité  du Ministère  sur son mandat, auprès de tous ses partenaires techniques et financiers et de la communauté internationale.

Il n’a pas manqué à souligné la meilleure collaboration du Ministère avec l’ONUFEMMES, un des partenaires du Ministère  qui l’appuie en matière de l’égalité des

sexes; la promotion du leadership et participation politique de la femme; Autonomisation économique des femmes; et la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles.

Comments are closed.