20 septembre 2021
Responsable du Ministère

Des avancées significatives dans le secteur de la Protection Sociale est une réalité au Burundi

La mise en œuvre de la Politique Nationale de Protection sociale (PNPS) adoptée en avril 2011, telle qu’elle est orientée par sa Stratégie de mise en œuvre validée par Assemblée Générale de la Commission Nationale de Protection Sociale(CNPS) en décembre 2015, a connu des avancées significatives en matière de réalisation des objectifs de développement durable liés à la protection sociale.

Cela a été annoncé lors de la revue semestrielle du secteur de la protection sociale tenue ce jeudi 21 avril 2018 à Bujumbura organisée par le Ministère des Droits de la Personne Humaine, des Affaires Sociales et du Genre.

Selon le Secrétaire Exécutif Permanent de la Commission Nationale de Protection Sociale, le souci ultime de faire le suivi et l’amélioration de la mise en œuvre de la PNPS est de pouvoir  s’assurer du bon déroulement des programmes et projets, d’évaluer l’exécution des activités des programmes, d’apprécier les résultats atteints.

Il a ajouté qu’on aura aussi le moyen de réviser, au cas échéant, le plan de travail pour lui donner de nouvelles orientations jugées nécessaires.

Il a souhaité aux participants que leurs interventions vont aboutir à la formulation des recommandations en vue de la mise en œuvre du plan d’action multisectoriel de renforcement du cadre de concertation des partenaires du secteur de protection sociale suite à l’identification des principaux défis.

L’atteinte des résultats de ce Cadre nécessite une implication active et participative de tous les acteurs-clés engagés de la protection sociale.

C’est dans ce cadre que le Ministère des Droits de la Personne Humaine, des Affaires Sociales et du Genre (MDPHASG), à travers le Secrétariat Exécutif Permanent de la Commission Nationale de Protection Sociale (SEP/CNPS) a organisé cet atelier de manière très participative en impliquant l’ensemble des acteurs du secteur de la protection sociale, les ministères clés concernés, les organisations non gouvernementales, les associations locales, la société civile et les syndicats.

Les compétences des participants dans cette revue, a abouti aux  réflexions qui conduiront à des propositions constructives qui aideront le SEP/CNPS dans le suivi de la mise en œuvre évolutif des programmes de la protection sociale.

Elie HARINDAVYI

Le Coordonnateur de la Cellule de Communication et d'Information du Ministère des Droits de la Personne Humaines, des Affaires Sociales et du Genre

Voir tous les articles de Elie HARINDAVYI →