23 juin 2024

L’analyse genre permet de concevoir des programmes, des politiques et des activités qui répondent aux besoins spécifiques des femmes, des hommes, des filles et des garçons

C’est ce qui a été indiqué par Madame Donatienne Girukwishaka, Directrice Générale de la Promotion de la Femme et de l’Egalité de Genre au Ministère de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre lors de l’ouverture de l’atelier de renforcement des capacités, organisé du 29 au 30 mai 2024 à Bujumbura, sur le genre et la budgétisation sensible au genre à l’endroit de ses cadres.

Elle a fait savoir que l’analyse genre permet également d’identifier les inégalités et de proposer des moyens de les réduire et aide à comprendre comment les rôles et les relations de pouvoir liés au genre affectent les individus dans différents contextes.

Madame Donatienne Girukwishaka a mentionné que cet atelier va offrir une occasion aux cadres du Ministère en charge du genre d’avoir des connaissances sur les techniques d’analyse genre, celle de programmation et budgétisation sensible au genre pour les appliquer dans leurs activités de tous les jours et aussi pour pouvoir accompagner les autres secteurs à mieux intégrer le genre dans la mise en œuvre de leurs missions.

Madame Marie Concessa Barubike, Déléguée de la Représentante Légale de l’AFRABU, salue les avancées enregistrées par le Gouvernement du Burundi dans la promotion du genre, toutefois, elle a souligné qu’il y’a des défis à relever pour une sensibilisation effective et intégrer le genre dans tous les processus de planification et budgétisation.

Elle a terminé son allocution en remerciant le Ministère ayant le genre dans ses attributions pour avoir accepté d’organiser cette formation à l’endroit de ces cadres. Elle a précisé que cette activité a été organisée dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Avenir Juste », financé par le Ministère des Affaires Etrangères du Royaume des Pays Bas à travers Cordaid, sur la période 2021-2025.

Au cours de cet atelier, les participants ont pu comprendre que la prise en compte du genre intervient à chaque niveau d’identification de l’intervention, de sa planification, de sa mise en œuvre et dans le suivi évaluation.