23 juin 2024

Nous devons évaluer ensemble le pas franchis au niveau de nos réalisations afin de savoir à quel niveau se situent nos échecs afin de trouver des solutions adéquates

Le personnel du Ministère de la Solidarité Nationale, des Affaire Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre à l’instar des autres travailleurs du monde entier, a célébré, le mercredi 8 mai 2024, la fête du travail et des travailleurs.
Dans son allocution introductive, Mr Ildphonse Majambere, Inspecteur en charge de la Solidarité Nationale et de l’Assistance Sociale dans ce Ministère, a remercié Madame la Ministre, Hon. Imelde Sabushimike, pour avoir organisé ce moment important pour le personnel. Il a également remercié tous les participants pour avoir répondu présents à cette fête.
Dans son discours de circonstance, la Ministre Imelde Sabushimike, a d’abord souhaité la bonne fête du travail à tous les travailleurs.
Elle a fait savoir que cette fête est une occasion de méditer sur l’importance du travail dans notre vie et dans la vie du pays, mais également c’est une opportunité de prendre des décisions allant dans le sens d’améliorer les prestations au travail.
Hon. Imelde Sabushimike a insisté sur la ponctualité et le respect des heures de travail. Il ne suffit pas seulement de se présenter tôt au travail mais il faut aussi travailler selon leurs cahiers de charges respectifs pour un meilleur rendement, a-t-elle ajouté.
Elle a souligné que chacun doit travailler pour contribuer à la vision du pays où le Burundi sera un pays émergent en 2040 et développé en 2060.
Nous devons évaluer ensemble le pas franchis au niveau de nos réalisations afin de savoir à quel niveau se situent nos échecs afin de trouver des solutions adéquates.
Elle a terminé son discours en remerciant tous le personnel de son Ministère en Général et ceux du service chargé de la planification en particulier pour leur dévouement au travail surtout dans l’élaboration du Plan de travail avec le système du budget programme.