11 août 2022

Les résultats atteints sont satisfaisants

Ce lundi le 6 décembre 2021, Hon. Imelde SABUSHIMIKE, Ministre de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre en compagnie avec le Directeur Pays de la Coopération Suisse au Burundi, a effectué une visite à la Colline MUREMERA, commune GIHETA en province de Gitega pour constater les résultats  de la mise en application de l’approche NAWE NUZE appliqué dans tout le pays.

Hon. Imelde SABUSHIMIKE, Ministre de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre sur terrain à la colline MUREMERA en commune de GIHETA (Photo par Elie HARINDAVYI)

Hon. Imelde SABUSHIMIKE a indiqué que cette approche permet la stabilité économique des ménages, l’entente familiale, le bien être de l’enfant et la réduction des violences basées sur le genre dans la communauté.

NTIRANDEKURA Faustin, chef de la colline MUREMERA, vice-président de de la coopérative « INGERO Y’UBUZIMA » en tant que président des BATANGAMUCO au niveau nationale (photo par Elie HARINDAVYI)

Selon Monsieur NTIRANDEKURA Faustin, chef de la colline MUREMERA, vice-président de de la coopérative « INGERO Y’UBUZIMA » en tant que président des BATANGAMUCO au niveau nationale, il a  précisé que la paix, la sécurité, l’entente entre mari et femme règnent dans des ménages regroupés dans cette association.

L’administrateur de la commune GIHETA (photo par Elie HARINDAVYI)

L’administrateur de la commune GIHETA a remercié le gouvernement de la République du Burundi via le Ministère de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre pour avoir organisé cette descente et ajouté qu’il existe d’autres groupements dans les résultats atteints sont satisfaisants.

Spès Caritas SIBOMANA, présidente de la ‘Association « INGERO Y’UBUZIMA » (Photo par Elie HARINDAVYI)

Spès Caritas SIBOMANA, présidente de la ‘Association « INGERO Y’UBUZIMA » , a dit qu’ils ont commencé juste après la formation avec une cotisation de 500 francs par semaine, et actuellement arrivent à cotiser même plus de 5000 franc par semaine.

Elles  ont commencé étant au nombre de 25 femmes, et après,  leurs mari ont aussi fondé la leurs, tous dans une même coopérative, ils ont des vaches, des porcs, des poules, etc.

le Directeur Pays de la Coopération Suisse au Burundi (Photo par Elie HARINDAVYI)

Après constatations, le Directeur Pays de la Coopération Suisse au Burundi a apprécié les résultats atteint et a promis que la Suisse va toujours appuyer les efforts du Gouvernement de la République du Burundi.

 

Elie HARINDAVYI

Le Coordonnateur de la Cellule de Communication et d'Information du Ministère des Droits de la Personne Humaines, des Affaires Sociales et du Genre

Voir tous les articles de Elie HARINDAVYI →