22 avril 2021

L’amélioration de la Bonne Gouvernance et du respect des droits humains au Burundi est une réalité

Les Agents de l’Ordre Judiciaire en Mairie de Bujumbura lors de la Formation tenue en date du 11 Juillet 2018

Le Gouvernement du Burundi s’attèle depuis plusieurs années à l’amélioration de la Gouvernance et du respect des droits humains et s’est engagé à élargir l’exercice des droits et des libertés publiques.

Cela a été déclaré par Madame Imelda NZIRORERA, le Directeur Général des Droits de la Personne Humaine, de l’Education à la Paix et à la Réconciliation Nationale au moment des échanges sur le respect des droits humains au Burundi organisés en date 11 juillet 2018 à Bujumbura par le Ministère des Droits de la Personne Humaine, des Affaires Sociales et du Genre à l’intention des Agents de l’Ordre judiciaire des Juridictions de la Mairie de Bujumbura.

En effet, pour marquer sa volonté de transparence en matière des droits humains, bien d’actions ont été réalisées par le Gouvernement et ses partenaires.

Elle a ensuite précisé que le Gouvernement du Burundi a mis en place des institutions ayant pour mandat de protéger et promouvoir les droits humains, la réforme des systèmes judiciaires et pénitentiaires, l’abolition de la peine de mort, pour ne citer que cela.

Au cours des échanges, il a été découvert que la plupart des justiciables se plaignaient de subir des violations de leurs droits au cours des différents procès.

Ainsi, elle a rappelé  que c’est dans ce cadre que le Ministère des Droits de la Personne Humaine, des Affaires Sociales et du Genre organise chaque année des sessions de formation  sur le respect des droits humains à l’endroit des cadres et agents de l’Etat.

Elle a ajouté que ces formations visent à renforcer les capacités  des Agents de l’Ordre judiciaire des Juridictions de la Mairie de Bujumbura dans le souci de promouvoir et de protéger les droits humains.

Elie HARINDAVYI

Le Coordonnateur de la Cellule de Communication et d'Information du Ministère des Droits de la Personne Humaines, des Affaires Sociales et du Genre

Voir tous les articles de Elie HARINDAVYI →