25 février 2024

Le Ministère de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre a organisé du 24 au 25 janvier 2024 à Bujumbura, une réunion de coordination des groupes thématiques du Groupe sectoriel Genre

Le Ministère de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre a organisé du 24 au 25 janvier 2024 à Bujumbura, une réunion de coordination des groupes thématiques du Groupe sectoriel Genre.
Dans son discours d’ouverture de cette réunion, Donatienne Girukwishaka, Directrice Générale de la Promotion de la Femme et de l’Egalité de Genre a indiqué que le Groupe Sectoriel Genre a été créé en 2011 et qu’il compte 4 groupes thématiques qui sont : (i) le groupe thématique « lutte contre les VSBG » ; (ii) le Groupe thématique autonomisation économique de la femme ; (iii) le groupe thématique intégration du genre dans les politiques, stratégies, programmes et projets ; (iv) le Groupe thématique participation des femmes à la prise des décisions et à la résolution pacifique des conflits.
Elle a précisé qu’il s’agit d’une réunion de coordination qui rassemble les partenaires qui travaillent en faveur de la promotion de la femme et de l’égalité de genre.
Elle a fait savoir que la coordination est le processus qui permet de développer un modèle ordonné d’efforts de groupe parmi les partenaires et assure l’unité des actions dans la poursuite d’un objectif commun.
Elle a continué en disant que son souhait est que, de cette réunion sorte le plan d’action conjoint 2023-2024 du secteur genre qui rassemble toutes les initiatives du Ministère de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre et de ses partenaires ainsi que les meilleures stratégies pour le suivi et l’ évaluation de la mise en œuvre de ce plan d’action conjoint.
Donatienne Girukwishaka a mentionné que l’idée d’élaboration des plans d’action conjoints entre les Ministères et leurs partenaires est née lors du Forum National sur le Développement du Burundi tenu en dates des 18 au 19 novembre 2021 afin de faire une analyse critique et mener des réflexions sur les voies et moyens de faire du Burundi un Pays émergent d’ici 2040 et développé en 2060.
Au cours de cette réunion, les participants ont eu l’occasion d’évaluer l’état de mise en œuvre du plan d’action conjoint 2022-2023, d’élaborer le plan d’action conjoint du secteur genre pour la période 2023-2024 et d’adopter les meilleures stratégies pour le suivi et évaluation du nouveau plan conjoint.