26 septembre 2022

Imelde SABUSHIMIKE encourage les initiatives qu’entreprend la Mutuelle de la Fonction Publique

Ce jeudi le 18 aout 2022, à CANKUZO, Hon. Imelde SABUSHIMIKE, Ministre de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre a encouragé les initiatives qu’entreprend la Mutuelle de la Fonction Publique dans le but de réaliser les missions qui lui sont siennes.

Hon. Imelde SABUSHIMIKE, Ministre de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre (Photo par Elie HARINDAVYI)

C’était lors de l’ouverture des échanges entre la Mutuel de la fonction publique et ses partenaires de Cankuzo, Ruyigi et Muyinga au chef-lieu de la province Cankuzo.

Hon. Imelde SABUSHIMIKE a indiqué que la grande mission de la Mutuelle de la Fonction Publique est de gérer le régime d’assurance maladie-maternité en suivant le prescrit du code de protection sociale et de la loi portant réforme du régime d’assurance maladie-maternité.

Elle a dit que la Mutuelle de la Fonction Publique doit assurer les prestations pharmaceutiques et celles liées aux actes médicaux à tous les adhérents et à leurs ayants-droit.

« En plus de cette mission première, la Mutuelle de la Fonction Publique est appelée à incarner le Leadership de l’assurance maladie-maternité au Burundi ». A-t-elle ajouté.

Afin de réussir cette double et noble mission, Hon. Imelde SABUSHIMIKE a précisé certaines stratégies ont été adoptées, notamment un dialogue franc et permanent avec les partenaires de la Mutuelle de la Fonction Publique, en considérant que c’est la meilleure façon d’entretenir le partenariat efficace.

Les participants (Photo par Elie HARINDAVYI)

Ici, elle a rappelé aux participants que  le Ministère de la Santé et de la Lutte contre le SIDA en tant structure du Gouvernement de la République du Burundi, est le plus géant des partenaires de la Mutuelle de la Fonction Publique avec plus de quarante hôpitaux publics, plus de 400 centres de santé publics tous partenaires de la Mutuelle, sans oublier les multiples infrastructures de soins de santé appartenant aux confessions religieuses également partenaires de la Mutuelle de la Fonction Publique; tous ces hôpitaux et centre de santé sont sous le contrôle du Ministère ayant la santé dans ses attributions.

C’est pourquoi elle a déclaré que le Ministère ayant en charge de la Solidarité Nationale doive toujours collaborer avec le Ministère ayant dans ses attributions la santé publique, dans la mise en application des missions déjà mentionnées pour que la Mutuelle de la Fonction Publique réussisse son processus d’amélioration de ses prestations envers ses affiliés et les ayants-droits en particulier, et toute la population burundaise générale.

Pour rappeler le cadre dans lequel le Ministère de la Solidarité Nationale des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre coordonne les actions de la Mutuelle de la Fonction publique, Hon. Imelde SABUSHIMIKE cite d’abord le décret n°100/007 du 28 juin 2020 portant Révision du Décret n°100/037 du 19 avril 2018 portant Structure, Fonctionnement et Missions du Gouvernement de la République du Burundi et réorganisé selon le décret n° 100/ 084 du 12 Octobre 2020 portant Missions, Organisation et Fonctionnement du Ministère de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre

Hon. Imelde SABUSHIMIKE, Ministre de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre au Milieu (Photo par Elie HARINDAVYI)

Elle a dit que dans son article premier, certaines de ses missions principales sont de :

  • Concevoir et coordonner la politique nationale en matière de la solidarité nationale, de protection Sociale, de promotion des droits de la personne humaine et du genre ;
  • Promouvoir des système d’assurance maladie ou de mutualités-santé universelles pour les travailleurs publics et privés ainsi que pour la population.
  • Assurer le control de l’application de la législation de la sécurité sociale;
  • Mettre au point des normes pour une meilleure gestion des services et bien de l’Etat et de contrôler les applications effectives ;
  • Concevoir la politique du Ministère en matière de bonne gouvernance ;
  • Élaborer et assurer le suivi des projets d’investissement du ministère, etc.

 

Elle a ainsi précisé qu’en tant que Ministère de tutelle de la Mutuelle de la Fonction Publique, toutes ces missions mentionnées lui poussent à suivre et coordonner les actions de la Mutuel de la Fonction Publique.

Elle a apprécié des améliorations remarquables de cette institution surtout dans le domaine de l’informatisation des prestations de la Mutuelle de la Fonction Publique où cette dernière a déjà commencé d’approcher ses affiliés dans toutes les communes du Burundi pour leurs octroyer les cartes biométriques.

Elle a aussi signalé que la Mutuelle de la Fonction Publique a entamé le projet d’extension de ses agences où actuellement la croissance de l’effectif des agences provinciaux de cette institution est visiblement remarquable.

Elle a ainsi félicité le personnel de la Mutuelle de la Fonction Publique pour leur accueil amélioré par rapport aux années antérieures, après des différentes lamentations de ses affiliés et les ayants-droits, et de plusieurs sensibilisations des responsables envers le personnel des différents guichets de la Mutuel de la Fonction Publique.

Serges NTIRWIHISHA, Directeur administratif et Financier de la MFP (Photo par Elie HARINDAVYI)

Lors des présentation, Serges NTIRWIHISHA, Directeur administratif et Financier de la MFP a indiqué des arriérés de cotisations des communes et hôpitaux des provinces des provinces de Cankuzo, Ruyigi et Muyinga

Les participants (Photo par Elie HARINDAVYI)

Les participants ont donné leurs points de vues sur la façon d’améliorer les prestations de service de la MFP, chose prise en considérations par les responsables de cette institution.

Signalons que la Mutuelle de la Fonction publique organise chaque année des échanges avec ses partenaires dans le cadre d’améliorer les prestations de service envers ses affiliés.

Elie HARINDAVYI

Le Coordonnateur de la Cellule de Communication et d'Information du Ministère des Droits de la Personne Humaines, des Affaires Sociales et du Genre

Voir tous les articles de Elie HARINDAVYI →