23 juin 2024

Une réunion du Comité de Pilotage du Programme Psychosocial Communautaire a été organisée à Bujumbura, en date du 21 novembre 2023

Le Ministère de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre en collaboration avec la Coopération Suisse a organisé, ce mardi, 21 Novembre 2023, à Bujumbura, une réunion du Comité de Pilotage du Programme Psychosocial Communautaire.

Dans son Discours d’ouverture de la réunion, le Secrétaire Permanent dans ce Ministère, Monsieur Pontien HATUNGIMANA a indiqué que le Programme Psychosocial Communautaire a été introduit au Burundi par la Coopération suisse en 2011 et a été mise en œuvre dans les province Cibitoke, Muramvya, Makamba et Ngozi à travers le Centre Seruka et l’ASBL Nturengaho.

Il a mentionné que les témoignages des bénéficiaires sur terrain prouvent que l’Approche Psychosocial Communautaire a conduit à des changements de comportements et de mentalités très importants en faveur du respect des droits fondamentaux de la femme.

Il a souligné que les retombées de la réconciliation entre conjoints ont profité à toute la communauté car après avoir changé, les anciens auteurs de Violences Sexuelles et celles Basées sur le Genre se sont engagés à œuvrer pour l’éradication de ces violences en servant de modèles de la communauté et en sensibilisant les autres membres de la communauté qui commettent encore ces violences.

Le Secrétaire Permanent a précisé que le Programme Psychosocial Régional va prendre fin avec fin novembre 2023. Il a demandé à la Coopération Suisse de rester toujours aux côtés du peuple burundais en initiant de nouveaux programmes.

Monsieur Pontien HATYUNGIMANA a signalé qu’une étude sur l’impact de l’APC au Burundi a été réalisée au cours de cette année.  Il a appelé les participants à passer en revue les résultats de cette étude et de les valider afin de servir de document de référence pour les prochaines étapes.

Il a terminé son discours en remerciant la Coopération Suisse qui a financé le Programme Psychosocial Régional et qui a placé notre pays parmi les bénéficiaires de ce programme. Il n’a pas oublié de remercier également le Centre Seruka et l’Association Nturengaho pour leur ferme détermination dans la mise en œuvre de l’Approche Psychosociale Communautaire malgré ses spécificités et sa complexité.

Selon Boris Maver, Directeur pays de la Coopération Suisse au Burundi, la Suisse est engagée, dans la région des Grands Lacs, en faveur de la paix et de la lutte contre la pauvreté.

Il a fait savoir que son appui touche les domaines de la Gouvernance et de la Protection des civils, du développement économique et de la santé où s’inscrit le Programme Psychosocial Régional.

Monsieur Maver a parlé de résultats de l’APC, entre autres (i) l’amélioration de la dynamique psychique des survivants des VSBG qui renforce, l’activisme communautaire, la cohésion sociale et la résilience communautaire ; (ii)  le changement des attitudes envers les femmes en général et en particulier envers les survivantes des VSBG ; (iii) la recherche accrue de l’aide en cas de violence; (iv) les attitudes envers les mères célibataires et les survivantes de viol se sont améliorées, moins de discriminations et plus de réintégration.