Validation de la Politique Nationale des Personnes Handicapées et de son plan d’actions

Par Elie HARINDAVYI

 

Le Burundi vient de valider la Politique Nationale des Personnes Handicapées et de son Plan d’Actions lors de la célébration de la Journée Internationale des Personnes Handicapées ce lundi 3 décembre 2018 à Bujumbura.

Madame Tamar qui a Représenté la Mairie de Bujumbura à cette activité (Photo par Elie HARINDAVYI)

Dans son mot d’accueil, le représentant de la Maire de Bujumbura a précisé que la ville de Bujumbura est actuellement calme et a remercié le Ministre pour avoir organisé ces activités en Mairie de Bujumbura. Elle a en outre salué l’appui du Ministère envers les personnes handicapées en Mairie de Bujumbura en particulier et dans tout le pays en général.

Madame la Présidente de l’UPHB (Photo par Elie HARINDAVYI)

Prenant la parole, la Présidente de l’Union des Personnes Handicapées au Burundi a salué l’action du Gouvernement pour avoir ratifié en date du 26 mars 2014, la Convention Internationale sur les Droits des Personnes  Handicapées et la promulgation par Son Excellence Monsieur le Président de la République, de la loi portant promotion et protection des droits des personnes handicapées en date du 10 janvier 2018.

Elle a demandé au Gouvernement de revoir certaines conditions exigées comme le certificat d’aptitude physique pour avoir un poste quelconque, est un problème majeur pour les personnes handicapées.

Elle a décourages les habitudes de certaines familles qui utilisent encore les personnes handicapée dans la mendicité.

Martin NIVYABANDI, Ministre des Droits de la Personne Humaine, des Affaires Sociales et du Genre lors de la Validation de la PNPH(Photo par Elie HARINDAVYI)

Selon Martin NIVYABANDI, Ministre des Droits de la Personne Humaines, des Affaires Sociale et du Genre qui rehaussait les activités de cette journée, le Gouvernement  du Burundi a initié des écoles pilotes pour une éducation inclusive, des programmes de réadaptation médicale et l’aménagement de certains lieux publics pour l’accessibilité aux personnes handicapées de même que l’accès à l’information pour les personnes handicapées sourds à travers la Radiotélévision Nationale  du Burundi (RTNB).

Joseph NDAYISENGA, DG de l’ASSN assurait la modération (Photo par Elie HARINDAVYI)

Il a rappelé que le thème international a été également retenu au niveau national. C’est : « AUTONOMISER LES PERSONNES HANDICAPEES ET ASSURER LA PARTICIPATION ET L’EGALITE ».

Afin de permettre cette autonomisation, participation et égalité, il a précisé que le Gouvernement du Burundi a mis en place le Centre National d’Appareillage et de Rééducation des personnes handicapées (CNAR) à Gitega, ainsi qu’un Centre National de Réinsertion Socioprofessionnelle (CNRSP) de Bujumbura à Jabe avec une antenne dans la Province de Ngozi pour la formation des jeunes vivant avec le handicap.

les participants (photo par Elie HARINDAVYI)

Il a ajouté que l’’appui matériel et financier est donné  aux associations et centres pour personnes handicapées sans oublier l’assistance individuelle et l’octroi du matériel de mobilité aux personnes handicapées (les prothèses, orthèses, béquilles, tricycles, chaises roulantes et chaussures orthopédiques).

Signalons qu’une Politique Nationale de Protection Sociale et de sa Stratégie de mise en œuvre ont été mises également sur pied de même que le fonds d’appui à la protection sociale comme canal d’appui des contributions des différents acteurs de la vie nationale pour la mise en œuvre des programmes identifiés par le Secrétariat Exécutif Permanent de la Commission Nationale de Protection Sociale et parmi les groupes cibles se trouvent entre autre les personnes handicapées.

Comments are closed.