29 mai 2024

« EJO NAHACU »

Ce jeudi le 1 juin 2023 à Bujumbura, le Ministère de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre a procédé au lancement national du projet « EJO NAHACU » qui seront exécuté dans les provinces de BUBANZA, BUJUMBURA MAIRIE, NGOZI, GITEGA, KIRUNDO, MAKAMBA sur financement du fonds Mondial pour la paix.

Monsieur Pontien HATUNGIMANA, Secrétaire Permanent Ministère de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre a indiqué que l’appui technique et financier du système des Nations Unies au Gouvernement du Burundi à  travers ses autres partenaires techniques comme  les organisations qui prônent pour les droits humains est une action louable.

Il a dit que cela montre à quel point, les nations unies sont attachées à l’atteinte des objectifs fixés par le Gouvernement de la République du Burundais et surtout à la mise en œuvre des Actions prioritaires du  Ministère de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre.

Selon Monsieur Pontien HATUNGIMANA, le projet « Ejo Nahacu » s’aligne sur l’objectif stratégique 2, axe 13 du plan National de développement (2018-2027) et rentre dans les objectifs de développement durable 5, 16 et 17.

Il a remercié l’organisation Impunity Watch et ses partenaires de mise en œuvre pour avoir initié ce projet et d’y avoir associé comme partenaire direct pour sa mise en œuvre le Ministère ayant les droits humains dans ses attributions.

Il a ajouté que le projet vise l’engagement des jeunes dans la conception et mise en œuvre des processus de justice transitionnelle en tant qu’étape cruciale dans la capitalisation de la paix et que cette vision reflète effectivement les objectifs du gouvernement et le projet vient appuyer les différentes politiques et programmes du gouvernement en cours.

Ce lancement du projet au niveau national a eu lieu après la signature du protocole de la mise en œuvre du projet « Ejo Nahacu  » entre Impunity Watch et le Ministère de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine, et du Genre.

En tant qu’organisations, APFB, SPDH et ISHAKA 2250 engagés activement dans la conception et mise en œuvre des initiatives visant la capitalisation de la paix, nous croyons que les jeunes ont un rôle indispensable à jouer dans la gestion des questions d’intérêt local et nous sommes fiers d’assurer la mise en œuvre de ce projet qui effectivement les place au premier plan.

En impliquant les jeunes dans la conception et la mise en œuvre des processus de traitement du passé, nous les dotons activement des compétences, des connaissances et des expériences nécessaires pour façonner un avenir meilleur par et pour eux-mêmes ainsi que pour leurs communautés.

APFB est vraiment honoré de parler au nom des partenaires de ce projet et d’exprimer notre engagement total dans sa réussite. Nous sommes reconnaissants de l’occasion qui nous est offerte de collaborer et de partager nos forces et nos ressources individuelles pour atteindre des objectifs communs. Nous sommes convaincus que ce projet aura un impact profond sur notre société et nous nous engageons à soutenir sa réussite par tous les moyens possibles.

Signalons que le projet sera exécuté pour une période de deux ans, de 2023 au 2025.

Elie HARINDAVYI

Le Coordonnateur de la Cellule de Communication et d'Information du Ministère des Droits de la Personne Humaines, des Affaires Sociales et du Genre

Voir tous les articles de Elie HARINDAVYI →