12 août 2022

VALIDATION DE LA STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DE LA STATISTIQUE DU MINISTERE EN CHARGE DE LA SOLIDARITE NATIONALE

« Les Stratégies  contribueront à rendre le Système Statistique National durablement capable de produire les informations statistiques nécessaires avec des méthodes modernes alignées sur les plans régionaux et internationaux pour le suivi et l’évaluation des politiques,  projets et programmes de développement ».

Cela a été dit par Monsieur Felix NGENDABANYIKWA lors de l’ouverture « la réunion  de validation des documents de Stratégie Sectorielle de Développement de la Statistique des Ministères en charge respectivement de la Solidarité Nationale et de la Justice » de ce Mardi le 15 mars 2022 à Bujumbura

 Il a indiqué que l’actuel outil programmatique dont dispose le pays est le Plan National de Développement du Burundi (PND 2018-2027).

Que C’est une vitrine à travers laquelle l’image des politiques, des programmes et des stratégies sectorielles devraient être reflétées pour voir s’ils sont à même de stimuler une croissance à deux chiffres à laquelle aspire le Burundi.

Monsieur Felix NGENDABANYIKWA, Secrétaire Permanent au Ministère de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociale, des Droits de la Personne Humaine et du Genre (photo par Elie HARINDAVYI)

Monsieur Felix NGENDABANYIKWA a rappelé aux participants que l’opérationnalisation réussie du PND passe entre autres par sa traduction en des politiques et stratégies sectorielles  et la maîtrise des outils de suivi et évaluation de leurs résultats notamment des progrès en matière d’atteinte des cibles.

Il a dit que dans ce cadre, les Ministères doivent se doter des Stratégies Sectorielles alignées au PND et d’autres documents de planification à moyen et à long terme avec comme objectif de parvenir à transcender les défis qui minent les visions des Ministères.

Il a ajouté que dans l’esprit de consolider les systèmes d’informations statistiques permettant aux ministères de disposer des données statistiques fiables et à jour, ces derniers devraient s’engager à élaborer leurs stratégies sectorielles  de développement de la statistique en vue de répondre au besoin de suivi et évaluation des stratégies, politiques, projets et programmes de Développement.

Les participants (Photo par Elie HARINDAVYI)

Que C’est ainsi que le Ministère de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre et le Ministère de la Justice ont élaboré conjointement leurs stratégies de Développement de la Statistique sous la coordination de l’ISTEEBU et avec l’appui de la Banque Africaine de Développement (BAD).

Monsieur Felix NGENDABANYIKWA  a précisé que cette décision vient mettre en application, la recommandation selon laquelle le Comité Technique de l’Information Statistique (CTIS), avait en sa 17ème Session instruit tous les ministères à élaborer leurs Stratégies Sectorielles de Développement de la Statistique.

Les participants (Photo par Elie HARINDAVYI)

Il a ainsi informé aux participants que les Stratégies Sectorielles de Développement de la Statistique doivent s’aligner à la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) qui est élaborée et mise en œuvre en grande partie par l’ISTEEBU.

Les participants (Photo par Elie HARINDAVYI)

Il a enfin  rappelé aux participants que l’objectif visé par les Stratégies est de permettre au Système Statistique National (SSN) de répondre efficacement aux besoins des utilisateurs en matière de production de données statistiques fiables et à jour afin de guider une prise de décision.

Signalons que la première stratégie nationale de développement de la statistique s’étendait de la période de 2010 à 2014 (SNDS 2010-2014) et la deuxième de 2016 à 2020. La troisième stratégie nationale a été élaborée conjointement avec les deux stratégies des deux Ministères et vont couvrir la période  de 2022-2026.

 

 

Elie HARINDAVYI

Le Coordonnateur de la Cellule de Communication et d'Information du Ministère des Droits de la Personne Humaines, des Affaires Sociales et du Genre

Voir tous les articles de Elie HARINDAVYI →