23 juin 2024

Désormais, un Centre d’Excellence pour la Lutte contre les VSBG disponible au Burundi

Ce mardi le 4 avril 2023 à Bujumbura, le Ministère de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre a tenu une Séance d’Information sur l’Existence et le Fonctionnement du Centre d’Excellence pour la Lutte contre les VSBG.

Selon Monsieur Pontien HATUNGIMANA, Secrétaire permanent au Ministère de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine été du Genre, les violences sexuelles et celles  basées sur le genre sont encore une réalité au Burundi et leurs conséquences entravent le développement inclusif.

Pour y faire face, il a dit que le Gouvernement de la République du Burundi a négocié et reçu un don de l’Association Internationale de Développement (IDA) en vue de financer les coûts du Projet d’Urgence relatif aux Violences Sexuelles et Basées sur le Genre et la Santé des Femmes dans la Région des Grands Lacs qui dans sa mise en œuvre prévoyait la mise en place d’un Centre d’Excellence pour la Lutte contre les VSBG au Burundi.

Il a ajouté que c’est ainsi que l’ordonnance N° 225.1/36 du 19 Janvier 2019 portant création, Missions, organisation et fonctionnement du Centre d’Excellence sur la lutte contre les Violences Sexuelles et celles basées sur le Genre a été signé.

Monsieur Pontien HATUNGIMANA a précisé les principales missions de ce Centre d’Excellence qui sont les suivantes :

  • Concevoir et exécuter un vaste programme de formation continue à l’intention des intervenants en matière de l’égalité du genre et de lutte contre les Violences sexuelles et basées sur le genre ;
  • Mettre en place un mécanisme de collecte et de partage des informations relatives à la lutte contre les VSBG entre les institutions ;
  • Concevoir et exécuter un programme de recherche multidimensionnelles sur les facteurs à la base des VSBG ;
  • Initier la recherche sur les effets des interventions visant le changement de comportement et des normes pour la prévention et la lutte contre les VSBG ;
  • Documenter systématiquement et partager les activités innovantes et de lutte contre les VSBG ;
  • Servir de centre de rayonnement et de référence concernant l’information, la formation et la recherche sur la problématique des VBSG ;
  • Développer et étendre l’expertise du centre et contribuer au programme régional d’apprentissage en matière de lutte contre les VSBG.

Monsieur Pontien HATUNGIMANA a continué en disant qu’après sa création, le Ministère s’est ménagé pour le rendre fonctionnel et il a commencé à doter au centre ses propres infrastructures, le matériel mobilier et livres pour la bibliothèque.

« Dans le cadre de renforcer les compétences du personnel de ce Centre, différentes formations sur des thématiques variées ont été dispensées à l’endroit des cadres des différents ministères impliqués dans la lutte contre les VSBG », a-t-il ajouté.

Monsieur Pontien HATUNGIMANA a indiqué que plusieurs autres activités qui s’inscrivent dans ses missions ont été menées, dont l’élaborations d’un manuel national de communication sur la prévention contre les VSBG, l’organisation d’un atelier de partage des pratiques innovantes en matière de lutte contre les VSBG, les activités allant dans le cadre de la prévention des VSBG et nous nous en passons.

Il a aussi signalé que dans le cadre de la prévention, le Burundi s’est attelé à l’amélioration du cadre légal en promulguant la loi portant prévention, protection des victimes et répression des VSBG et révision du code pénal et code de procédures pénal en incluant les dispositions pertinentes en rapport avec les VSBG :

– Des mécanismes Communautaire de lutte contre les VSBG (réseaux) ont été mis en place ;

– Multiples session de formation et de sensibilisation sur la prévention des VSBG ont été organisées à travers tout le pays ;

– l’Organisation de la campagne de 16 jours d’activisme contre les violences  faites aux femmes et aux filles ;

-Le lancement de la champagne tolérance zéro aux VSBG, etc.

Dans le cadre de la réponse aux victimes,

– la création de 5 centres de prise en charge holistique des victimes

– la mise en place du Système d’alerte rapide  aux cas de VSBG

– LA CREATION DES CHAMBRES SPECIALISES de la justice et bureaux spécialisés de la police en vue de permettre   la célérité dans le traitement des dossiers

Monsieur Pontien HATUNGIMANA a signalé que la mise en œuvre de ces missions requiert des interventions multiformes et l’objet de cette rencontre  était d’informer aux partenaires qui étaient présents de l’existence de ce Centre et leur demander, d’y apporter leurs appuis tant techniques que financiers enfin de le rendre plus rayonnant dans notre région.

Signalons qu’à la fin de cette séance, Monsieur Pontien HATUNGIMANA, Secrétaire permanent au Ministère de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre a facilité la remise des certificats aux 20 cadres de ce Ministère de qui avaient suivi une formation en technique de recherche.

Elie HARINDAVYI

Le Coordonnateur de la Cellule de Communication et d'Information du Ministère des Droits de la Personne Humaines, des Affaires Sociales et du Genre

Voir tous les articles de Elie HARINDAVYI →