23 avril 2024

La Promotion et la sensibilisation des hauts cadres et cadres de l’Etat sur les droits de l’homme

Le Ministère de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre a organisé un atelier de renforcement des capacités en droits de l’homme sur les organes de traites, procédures spéciales et examen périodique universel a l’intention des Assistants des Ministres, des rédacteurs et des porte-paroles des Ministères ce jeudi le 23 mars 2023 à BUGARAMA en Commune et province de MURAMVYA.

 

Tantine NCUTINAMAGARA, Assistant du Ministre de la Solidarité National

e, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre qui a ouvert les activités de la Journée a indiqué, le Burundi fait partie à plusieurs instruments régionaux et internationaux de promotion et de protection des droits de la personne humaine, et s’est engagé à soumettre aux Organes de Traités les rapports initiaux et périodiques y relatifs.

Elle a signalé que le Ministère de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des  Droits de la Personne Humaine et du Genre via la Direction Générale des Droits de la Personne Humaine, de l’Education à la Paix et à la Réconciliation Nationale a organisé cette journée de réflexion en droits de l’homme sur les Organes de Traités, Procédures Spéciales et Examen Périodique Universel à l’intention des Assistants des Ministres, des membres de comité interministériel  de rédaction des rapports  et des Porte-paroles des ministères afin d’ échanger sur les différentes thèmes en rapport avec les droits de l’Homme .

 

Elle a aussi clarifié que cette formation a comme objectifs spécifiques de:

(i)Renforcer les capacités des membres du Comité interministériel sur les techniques de rédaction des rapports aux organes de traités;

(ii)Promouvoir et sensibiliser les hauts cadres et cadres de l’Etat sur les droits de l’homme ;

(iii) Renforcer les connaissances des hauts cadres et cadres de l’Etat sur le système international de protection des droits de l’homme ;

(iv)Faire le suivi des activités ultérieures notamment les prochains rapports, les ratifications en cours et la stratégie de mise en œuvre des recommandations

Tantine NCUTINAMAGARA en même temps Président du Comité Permanent Interministériel de Rédaction des Rapports Initiaux et Périodiques  a dit qu’en adoptant la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme le 10 décembre 1948, l’Assemblée Générale des Nations Unies a donné la preuve de l’engagement de la communauté internationale à protéger la dignité humaine.

A partir de là, elle a dit que les Etats du monde ont décidé de reconstruire une communauté où la promotion et la protection universelles des droits fondamentaux des personnes sont la plus haute aspiration de l’homme pour favoriser le progrès social et instaurer de meilleures conditions de vie.

 

Le Gouvernement du Burundi, à travers le Ministère de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre a mis en place un comité intersectoriel Permanent de rédaction des rapports initiaux et périodiques afin que les données sectorielles soient collectées et traitées par des experts des domaines concernés et ainsi produire des rapports de qualité qui honorent l’image de notre pays dans le concert des nations.

 

Elle a ainsi indiqué que le Ministère ayant en charge les droits humains organise cet atelier de renforcement des capacités en droits de l’homme à l’endroit des Assistants des Ministres, du Comité interministériel permanent de rédaction des rapports initiaux et périodiques et des Porte-paroles des ministères afin de contribuer à la promotion et à la protection des droits de l’homme à travers la sensibilisation des instruments internationaux des droits de l’homme dans leurs ministères.

 

Selon Madame Tantine NCUTINAMAGARA, cette formation est fondée sur les techniques interactives, qui comprennent des présentations délivrées par les formateurs, des exercices pratiques individuels et de groupe afin de permettre l’application des connaissances acquises et d’acquérir des connaissances issues des expériences des différents participants.

 

Cette journée a été marqué par des présentation avant les echanges où  Monsieur Elias KUNTWARI, Directeur de l’Education à la Paix et la Réconciliation nationale a fait une présentation sur  la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ; Claphe Christine NTUNZENIMANA, Directrice du département des Organes de traités, procédures spéciales et autres mécanismes des nations unies a fait une présentation sur les Organes de Traités ; Spès IRIVUZIMANA, Directrice du Département de l’assistance Judiciaire aux victimes de violation des droits de la personne humaine a fait une présentation sur Processus d’élaboration du rapport national à soumettre aux organes de traités tandis que Désiré HARIMENSHI, Directeur Général des Droits de l’Homme a fait une présentation sur l’Examen Périodique Universel.

Signalons que c’est la première fois que le Ministère de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre organise ce genre d’échanges à sur les droits humains à l’intention des Assistants des ministres, de membres de comité de rédaction des rapports initiaux et périodiques et des porte-paroles des ministères.

 

Elie HARINDAVYI

Le Coordonnateur de la Cellule de Communication et d'Information du Ministère des Droits de la Personne Humaines, des Affaires Sociales et du Genre

Voir tous les articles de Elie HARINDAVYI →