Une sanction destinée à l’Encouragement de la mendicité des enfants en situation de rue au Burundi

C’est la déclaration de Monsieur Martin NIVYABANDI, Ministre des Droits de la Personne Humaine, des Affaires Sociale et du Genre lors de son discours de circonstance prononcé à l’occasion de la célébration de la Journée de l’enfant Africain de ce mardi le 18 juin 2019 à BUTERERE en mairie de Bujumbura.

Martin NIVYABANDI, Ministre des droits de la Personne Humaine, des Affaires Sociales et du Genre lors de son discours de circonstance à Buterere

Il a insisté sur la question de mendicité dans la rue où le gouvernement burundais à travers le Ministère en charge de la protection des enfants, celui de l’intérieur et de la sécurité publique ont décidé de mettre fin le phénomène des enfants en situation de rue.

Il a précisé que plus de 3500 enfants et plus de 1400 adultes ont été retiré de la rue et réinsérés dans leurs familles d’origine.

Selon Martin NIVYABANDI, Le phénomène est encouragé la mendicité par les personnes qui donnent à ses enfants ou adultes mendiants une somme d’argent insignifiant, 100Fbu, 200fbu, 500fbu… qui ne vaut rien.

Il encourage ceux qui sont chaleureux de passer aux institutions, services et organisations bien connus qui sont chargé de bien être aux enfants et donner leurs contributions afin que celles-ci les aident dans leur communauté.

C’est dans ce cadre qu’il profité de cette occasion pour inviter toute personne à répondre massivement lors de la semaine dédiée à la solidarité locale.

Le Ministre NIVABANDI n’a pas manqué à rappeler que le programme de gratuité de soin aux enfants de moins de cinq ans et à la scolarisation a apporté un impact positif dans la communauté.

Il a enfin souligné que le gouvernement burundais en collaboration avec les organisations non gouvernemental va continuer à soutenir les enfants et les vulnérables en général dans tout le pays.

Selon Janvier NDIRAHISHA, le Ministre de l’Education et de l’Enseignement des Métier au Burundi, des mesures visant à ramener la discipline ont été entreprises au niveau de ce ministère.

Janvière NDIRAHISHA, Ministre de l’Education et de l’Enseignement des Métier au Burundi

Elle a rappelé à toute personne de décourager le phénomène des enfants qui abandonne l’école tout en se précipitant à la mendicité dans la rue et le recherche du résidu du dépotoir de Buterere.

Freddy MBONIMPA, Maire de la Ville de Bujumbura prononce son discours d’accueil à Buterere

Selon Freddy MBONIMPA, Maire de la Ville de Bujumbura, la Mairie vient en première position avec le nombre élevé des enfants  en situation de rue par rapport aux autres ville du pays.

Il a invité tous les acteurs de conjuguer leurs efforts pour éradiquer le phénomène des enfants en situation de rue.

Jeremy HOPKINS, Représentant de l’UNICEF au Burundi

Du cote des partenaires qui appui le Burundi, Jeremy HOPKINS, représentant de l’UNICEF qui a représenté tous les partenaires dans le domaine de la protection de l’enfance a indiqué que le système des Nations Unies va continuer à soutenir le Gouvernement du Burundi pour la mise  en œuvre de la politique Nationale de protection des droits des enfants au Burundi.

Il a ajouté que plus d’1 million d’enfants ont été enregistrés au niveau de l’Etat Civil et ont pu avoir leurs extraits d’acte de naissance, ce qui leur permet d’accéder librement à plusieurs services notamment la santé et l’Education.

Visité du Ministre et toute la délégation aux deux familles dont leurs enfants se trouvaient dans la rue

Le Ministre ainsi toute la délégation avait d’abord visité les deux familles qui abritent des enfants ex-en enfants en situation de rue dans la zone de BURETERE et des aides composées de vivres et non vivres ont été distribuées à 800 ménages des vulnérables.

Comments are closed.